• Chapitre 2

     

    La porte des étoiles s’activa, et SG1 rentra sur la planète accompagné de toute les autres équipes, de nombreux blessés étaient à déplorer. Le général Landry laissa une mine de mort sur son visage. Trop de blessé pour une si petite bataille.

    - Mon général, comment sa sait passé pour la flotte ? demanda aussitôt Mitchel.

     Suivi de son groupe, le leader de la première équipe du SG suivit le maître des lieux jusquedans la salle de briefing.

    Le Général invita ses soldats s’asseoir et croisa ses doigts en ce penchant en avant.

    - La situation c’est passé beaucoup mal que prévu, commença-t-il. Plusieurs groupe d’assaut et autres ont disparu de nos radras, nous avons perdu contact avec eux depuis maintenant dix minutes et il y à une minime chance qu’ils soient encore en vie.

    - Comment le savez vous ? demanda Carter sur le qui-vive.

    Landry ce retourna vers elle et lui jeta un regard, non méchant mais de desespoire.

    - Anubis est apparut en forme d’holographie peu de temps avant votre arrivé, il tient en otage une trentaine d’humain plus une cinquantaine de Jaffas. Il veut marchander avec nous.

    Sa phrase était bien maîtrisé et laissa place au silence total jusqu’a que Cameron éclata dans un grand rire jusqu’à à avoir les larmes aux yeux. Tout le monde ce retourna vers lui, et il sentit l’atmosphére devenir tendu.

    - Quoi, c’était pas une blague ? fit-il en reprenant son sérieux.

    Tout le monde avait pitié envers lui à present.

    - Et que veut-il en échange ?

    La voie de Teal’c était calme et le Général répondit :

    - Tout le Naquadah que nous possèdons !

    - Quoi ? éclata le Lieutenant-Colonel. Vous allez pas donner toute nos ressources ?

    - En effet, c’est là que vous intervenez, payer toute nos réserverez nous laisserez dans un sacré merdier, même si il sagit de la vie de nos fréres. Votre mission est de liberez tous les otages et de revenir sur Terre au plus vite, pendant ce temps, je m’occuperait personnelement de la contre attaque sans surprise de ce cher Anubis.

    !! ABANDONNE !!

     


    votre commentaire
  • Chapitre 1

      

    En orbite, autour d’une planète riche en ressource élémentaire pour construire des vaisseaux spatiaux en tout genre et en grand nombre, une flotte de quinze vaisseaux mère Goa’uld se tenait prêt à défendre la planète face à la flotte ennemie qui venait juste d’apparaître de l’hyper espace. Cette arrivée soudaine était l’œuvre de l’Alliance Humains Jaffa qui était composé de trois croiseurs Terriens – le Korolev, l’Odyssée et le Prométhée – ainsi que dix vaisseaux mère Jaffa.

     Après avoir reçu des informations annonçant l’exploitation de ressources importante sur cette planète, le SGC avait décidé de passer à l’action et d’arrêter ceci et de savoir qui était derrière tout sa. L'opération se déroulerait à la fois dans l’espace et à la surface de la planète, par la Porte des Étoiles.

     - Ici le Colonel Davidson, Commandant du vaisseau terrien Odyssée, veuillez nous dévoiler votre identité et aucun affrontement aura lieu, fit une voix masculine à l’attention de la flotte Goa’uld.

    La réponse qui fut donné était celle de tirs et l’Alliance riposta en lançant des F-302 ainsi que des chasseurs de la mort. Les Croiseurs tirèrent des rails guns qui sont des canons électromagnétiques, tirant des obus à l'aide de la force électromagnétique, au lieu de la poudre habituellement utilisée dans les canons conventionnels. Ces armes sont relativement efficaces contre les chasseurs et vaisseaux légers, mais ont relativement peu d'impact sur les vaisseaux lourds, en particulier lorsque ceux-ci sont équipés d'un bouclier et la situation était négative pour l’utilisation de ces armes. Les missiles nucléaires de tactiques Mark III allaient être utilisé en cas d’urgence.

    La première phase de l’opération consistait à prendre le contrôle de vaisseaux ennemis et des équipes d’abordages furent envoyé par les anneaux de transport. C’est à ce moment là que la bataille Spatiale commença.



    La porte des étoiles s’activa, et une substance bleuâtre s’installa dans l’anneau. Durant quelques secondes rien ne se produisit, jusqu’à que des soldats du SGC apparurent un par un, avec leur arme épaulé, tirant sur les Goa’uld qui gardaient la porte. Ceux-ci étaient une cinquantaine, armés tous de bâtons, l’arme traditionnel des Goa’uld. Ils étaient installé afin d’être à découvert pour avoir un champ libre sur leur cible.

    Les Humains sortirent en formant quatre groupes de quatre soldats chacun, abattant leurs adversaires qui les empêchaient de passer. Le Lieutenant Colonel Cameron Mitchell commandé cette assaut avec son équipe : SG1 et accompagné de SG9 et SG13.

    Ils avaient pour but de sécuriser la zone de la porte des étoiles avant que le reste des troupes n’intervienne.

    - Carter, Teal’c, prenez le flanc droit, hurla Cameron. Marks, vous et votre équipe, le flanc gauche, continua-t-il.

    Les envahisseurs se dispersèrent sous le feux de l’ennemi, tendit que l’équipe neuf et Cameron tirèrent sur les Goa’uld, laissant les balles rebondirent sur les armures en produisant de petite étincelles ce qui avait pour effet de les repousser et laisser les Humais prendre du territoire.

    Les tirs furent échangés durant quelques secondes et le groupe qui était partit, prit à revers les Goa’uld. Ceux-ci étant débordé des deux côtés furent abattus en peu de temps, laissant la place aux vainqueurs.

    - Majore Marks, Lieutenant Grandel, gardez la porte et sécuriser là, nous allons partir en éclaireur, ordonna le Lieutenant Colonel aux chef des autres équipes.

    Sur ses mots, Mitchell et son équipe marchèrent à travers une forêt voisine pour s’en enfoncer et se diriger droit vers un vaisseau mère posé. L’équipe marcha pendant quelques secondes pour parvenir à la fin des bois et découvrirent avec horreur une grande armée de Goa’uld, organisés parfaitement, formant des légions en grand nombre. Des Jaffas étaient aussi présent mais était traité en esclavage pour ramasser des rochers de diffèrent taille et de diffèrent minéraux.

    - Ils se préparent pour la guerre, déduisis Teal’c.

    - Et il faudrait savoir contre qui et qui est leur chef, fit le Docteur Jackson.

    Des cris retentirent quand soudain des chasseurs de la mort et des Al'Kesh des Jaffas apparurent pour bombarder la zone et chasser les planeurs de la mort ennemi. La panique gagna les troupes Goa’uld et SG1 décida de savoir qui se cachait derrière toute cette force en allant chercher dans le vaisseau mère qui était posé.

    Quittant leurs positions, les soldats Humain coururent à découvert en direction d’un grand rocher qui pouvait leur servir de cachette.

    Des tirs retentirent, et Teal’c s’arrêta pour voir d’où provenait ces tirs et s’aperçut que les Jaffas avaient mis pieds au sol et était partit au combat au corps à corps avec comme chef Bratack, le maître de Teal’c.

    A présent que la bataille prenait place dans la zone, le vaisseau mère commença à s’envoler pour disparaître dans le ciel et laisser ses bataillons de soldats au combat.

    - Zut, s’exclama le docteur Jackson en frappant du pied le sol terreux.

    SG1 se mit à tirer sur tout adversaire qui se dressait devant leur chemin pour avancer dans la bataille. SG9 et SG13 apparurent, avec d’autres unités, pour tirer sur les Goa’uld. Les Jaffas et ceux-ci se battaient aux corps à corps avec leur lance, des centaines de soldats s’affrontaient.

    Cameron fit une roulade sur le côté pour esquiver un tir ennemi et en profiter pour riposter une fois relevé. Le soldat à armure mourut après quelques balles.

    Pendant une trentaine de minutes la bataille faisait rage jusqu'à que les Goa’uld décidèrent de fuir dans les forets voisine. Les cadavres jonchaient le sol par centaines que sa soit Jaffa, Humain et Goa’uld.

    - Il ne faut pas les laisser fuir, ordonna Cameron en poursuivant les fuyards.

    Tous les membres de l’Alliance poursuivirent leur objectif et après avoir traversé une forêt, ils purent voir un spectacle qui leurs firent des frissons : une demie douzaine de super soldats.

    - Un seul être peut contrôler ces machines de guerre, commença Carter.

    - Anubis, termina Jackson.

    Les super soldats aussi nommé kull étaient de véritables machines de guerre vivante avec de multiple couche de peaux et une armure comme défense. Leurs armes, sur leur avant bras, lançaient des tirs comme les armes traditionnelles des simples Goa’uld, sauf que celle-ci ressemblait à des mitrailleuses, tellement que les tirs s’enchaînaient rapidement.

    Seul Anubis pouvait les contrôler et cela signifiait qu’il avait survécu à Oma Desala qui avait fait ce qu'elle avait pût: empêcher Anubis de nuire plus longtemps en le combattant pour l'éternité, mais le maître Goa’uld avait gagné le combat vite fait et était revenue pour prendre sa vengeance contre les Torris.

    - Maintenant on sait qui est derrière tout sa et sa va faire mal, remarque Cameron en passant sa main libre sur son visage.

    Derrière les super soldats se tenaient des dizaines voir des centaines de soldats de base Goa’uld, prêt à la bataille. Mais l’Alliance n’avait aucune chance si elle engageait le combat.

    - Espérons que là haut sa se passe mieux qu’ici, fit Teal’c en regardant tout les survivants que sa soit Humains ou Jaffas.

     

    Un F-302 zigzagua entre des débris d’un vaisseau mère allié, essayant de semer les deux planeurs de la mort qui le suivait. Depuis que la bataille avait commencé, l’avantage était tourné à l’Alliance mais quand le vaisseau mère Goa’uld était sortit de la surface de la planète, tout avait changé. Les chasseurs ennemis avaient doublés et faisaient plus de dégâts tandis que les soldats qui étaient envoyés prendre le contrôle de bâtiments de guerre eurent une réussite sur trois.

    - Ici le Lieutenant Oddy, nous sommes traqué par deux chasseurs de la mort, besoin de soutient, je répète besoin de soutient, demanda le pilote du F-302 qui était poursuivi à travers la radio, là où des dizaines de demandes étaient donnés.

    Sachant que la réponse n’allait pas être donné sur le coup, Oddy continua de suivre son chemin en essayant de trouver une solution pour arrêter le jeu du chat et de la souris. Il passa en dessous d’une grande plaque métallique qui s’était dressé devant lui, alors que son premier poursuivant ne parvint pas à esquiver l’obstacle.

    Le dernier chasseur quitta la poursuite et s’occupa d’une autre cible qui elle aussi, était traquée par plusieurs ennemis.

    Le Lieutenant Oddy s’aperçut qu’il s’était éloigné de la zone de bataille et y retourna là où les tirs emplissaient sa vue. Les grands vaisseaux de guerres se tiraient dessus tandis que les petits vaisseaux se pourchassaient ou essayaient d’affaiblir les boucliers des vaisseaux mère ou Croiseur ennemi.

    Un planeur de la mort Jaffa explosa juste à côté du véhicule de l'humain qui venait d’échapper à une poursuite infernale.

    - Lieutenant, que faisons nous ? demanda un jeune soldat avec une vue parfaite qui était au poste des opérations de tirs et aussi de radio. C’était le soldat Judi Gorson.

    - Si la flotte doit fuir, notre mission est de retenir l’ennemi, et moi je n’ai pas envie de rater sa, pour une fois qu’ont est en une mission importante, répondit Oddy en baissant ses manettes de conduite.

    - Vous avez raison mon Lieutenant.

    Le F-302 arriva dans la zone de bataille juste au moment où un vaisseau mère Goa’uld se mit à se diviser en mille morceaux après l’explosion. Le véhicule de chasse abattit un premier chasseur qui passa devant lui, tandis qu’une escadrille d’une demie douzaine de bombardiers alliés fit tomber le déluge sur un vaisseau mère ennemi, celui-ci eut ses boucliers qui scintillèrent puis disparurent, laissant un Croiseur Humain l’achever.

    Les forces ennemies diminuèrent ainsi que celle de l’Alliance, une transmission radio retentit sur la liaison générale de la flotte et Oddy l’intercepta :

    - Ici le Lieutenant Mistler au Croiseur Prométhée, nous avons prit d’abordage un vaisseau ennemi, je répète, la mission est réussie, le vaisseau est entièrement sous contrôle. Je ne c’est pas la situation des autre mais nous, nous avons réussis. Quels sont les ordres ?

    Quelques secondes passèrent laissant les parasites prendre le contrôle de la liaison radio jusqu'à qu’une voie féminine retentit.

    - Ici QG au groupe d’abordage 5, votre mission est accomplie avec sucée, veuillez quittez le système pour accéder au Site Alpha, je répète fuyez le champs de bataille et aller au Site Alpha, laisser le vaisseau là bas et retourner à la base. Vous avez fini votre engagement de cette bataille, rentrer. QG, terminée.

    La situation était sous contrôle et ceci laissa échapper un sourire aux lèvres de Oddy. Il savait que la flotte d’origine n’avait aucune chance, mais si elle était renforcée par des vaisseaux ennemi, tout pourrait changer et l’avantage retomba aux mains de l’Alliance qui en profita pour contre-attaquer.

    - Appelle à tout les chasseurs, ici le Colonel Davidson, Commandant de l’Odyssée, veuillez éliminer toute résistance, nos forces ont subit de multiples dégâts mais nous ne perdons pas espoir de remporter cette victoire. Alors nous combattrons jusqu'à que les unités terrestres annonce le moindre signe de faiblesse de l’ennemi pour pouvoir enfin finir cet engagement.

    La radio se remplis de cris de joie par tous les pilotes Humains. Ce petit discours fit remonter le moral de chaque pilote et c’était important, avoir des soldats avec un but précis en tête pouvait changer des choses, sa pouvais les enrager comme des chiens à la chasse, chassant un lapin, sauf que ce lapin, en ce moment même était la victoire.

    Les chasseurs formèrent des groupes et abattirent leurs cibles facilement pouvant faciliter leurs tâches.



    SG1, accompagnée de plusieurs équipes et d’une centaine de Jaffa regardaient toujours l’armée qui se dressaient devant eux. Les affronter pouvait aller à leurs pertes, et fuir également. La seule chose à faire était d’attendre et de réfléchir, les ennemis ne semblaient pas pressés.

    - Jackson, vous avez une idée ? demanda Cameron sans ouvrir en grand la bouche.

    - Laissez moi réfléchir, répliqua le docteur directement après la question de son supérieur.

    Daniel murmura des choses incompréhensibles sous les yeux de ses équipiers mais chacun savaient qu’après avoir fait l’ascension plusieurs fois, et avoir sauvé l’univers des dizaines de fois, les paroles d’un sage comme le Docteur Jackson étaient importante.

    Pendant deux longues minutes qui paraissaient interminable au lieutenant Colonel Mitchell, rien ne se produisit, laissant le savant de l’équipe dans ses pensées. Les Goa’uld semblaient attendre que leurs ennemis passent à l’action et ne voulaient pas engager les premiers la bataille ce qui inquiéta Cameron encore plus.

    - Alors Jackson, vous avez trouvez ? S’impatienta le chef de SG1.

    Pour réponse, Daniel leva l’index pour signe d’attendre alors qu’il citer n’importe quoi, en regardant le sol.

    Deux autres minutes passèrent et Daniel déclara :

    - Anubis à donc survécu à Oma Desala, cela dit il es revenu pour reconstruire son armada et il à commencé. La seule chose que nous pouvons faire, c’est de combattre pour éviter que les ressources d’Anubis ne soient en extensions et qui puisse aller au bout de ses idées en essayant d’abord de détruire la Terre. Essayons de sortir de cette bataille vivant et après nous pourrons penser à la suite.

    Cameron souffla, à la fois par rapport à ce que Daniel avait dit, et aussi par rapport à la dernière phrase de celui-ci. Comme si le docteur Jackson avait anticipé la question du Leader.

    Bratack ayant entendu cette nouvelle alla à ses troupes et leur annonça de se préparer à l’affrontement.

    La tension monta, les guerriers tinrent avec féroce leurs armes, sachant qu’il fallait avoir tout leur courage pour combattre leurs ennemis.

    Un cri perça le long silence, celle d’un soldat du SGC :

    - Ils attaquent !!

    Tout le monde se retourna pour voir la direction où montrait le soldat. En effet, quelqu’un attaquait mais par voie aérienne.

    Se tenant prêt à recevoir le bombardement ennemi, l’Alliance parut surpris que les vaisseaux ennemis attaquaient leurs propres camps.

    - C’est quoi se bordel, s’exclama le Lieutenant-colonel en regardant les ennemis voler dans tout les sens, accompagnés de terre. Les cris de douleurs et de rage retentirent puis après une demie douzaine de minutes de bombardement, plus aucun ennemi n’étaient présent, ce qui fit éclater de joie les membres de l’Alliance.

    Les bombardiers ennemis, onze au totale se posèrent devant l’armée de défense et des Humains sortirent des petits vaisseaux.

    Un homme, avec des tâches de rousseurs se présenta devant Mitchell :

    - Colonel Pufito, du septième groupe d’abordage de vaisseaux ennemi. Je peux vous dire que les bombardiers piqués à l’ennemi sont bien utiles.

    - Je vois sa, répliqua Cameron. Nous vous remercions de nous avoir sortit d’une sacrée galère.

    Les Jaffas fouillèrent le lieu du bombardement et tuèrent tous ceux qui avaient survécu en les achevant d’un tir dans la tête.

    Après dix minutes de fouilles, une voix familière retentit dans la liaison radio, celle du Lieutenant Mistler :

    - Lieutenant Colonel Mitchell ? Ici Mistler, je veux vous annoncer que les Goa’ulds battent en retraite. Nous avons sous notre emprise deux de leurs vaisseaux mère et les pertes sont énorme. (Le silence tomba subitement pendant une poignée de secondes). Nous retournons en orbite de la base Alpha, célébrer cette victoire méritée. Mistler, terminé.

    Une victoire, la première depuis un long et pénible mois contre des résistants de Goa’uld un peu partout dans l’univers. Cette victoire aller remonter le moral des troupes et la destruction de la Terre allait une nouvelle fois être retarder pour un certain temps.

    Mais le retour d’Anubis fit remonter des frissons à Mitchell en pensant à ce nom. Il avait déjà lu les dossiers le concernant, que sa soit le nombre et les lieux de bataille qu’il avait engagés, gagner ou perdu et aussi sa vie et son histoire. Les prochaines semaines voir les prochains mois, Anubis sera la discussion de tout le monde dans l’univers.

    - Très bien, nous rentrons à la base, déclara Mitchell à ses hommes et à Bratack. La mission est un sucée et allons faire un rapport au général Landry.

    Les soldats ne répondirent rien et se dirigèrent à la porte des étoiles pour quitter ce monde inconnu et vide.



    Un chasseur de type F-302 était confondu parmi des centaines de débris de différents vaisseaux. Oddy piloté l’engin minuscule, mais après avoir était raflé un tir de vaisseau mère ennemi, le chasseur avait subit des secousses et ses deux passagers furent inconscients pendant deux longues heures.

    Oddy, avec ses cheveux roux et ses tâches de rousseurs se réveilla en grimaçant. Du sang coula de son front et regarda l’extérieur où il se tenait avec des yeux bas.

    - Judi ?! Tu es là ? Judi ?! demanda l’officier paniquant en essayant de se lever légèrement pour regarder la place du tireur. Soldat Gorson, veuillez me répondre, éclata Oddy.

    Pour réponse, il eut un petit gémissement puis une petite poignée de seconde, la voix du soldat résonna :

    - Je vais bien, mon Lieutenant, juste une migraine, mais au sinon, je vais bien.

    Le Lieutenant aperçu Judi du coin de l’œil, il saignait lui aussi du front et il était entrain de s’essuyer.

    Voulant savoir la situation qui se dégageait autour de lui, Judi demanda sur la liaison radio générale qu’on aille les chercher et les faire amarrer dans un vaisseau quelconques, du moment qu’il était dans les mains de l’Alliance, mais en vain, aucune réponse ne fut donné car la radio était en hors état, elle avait grillée.

    L’espace autour du F-302 était envahit de débris sur des milliers de kilomètres de diamètre. A vu de nez, la zone avait fait de nombreux dégât que sa soit en matériel ou en unités. Toute menace de Goa’ulds avait disparu et la flotte de l’Alliance pareillement. On les avait tout simplement… oublié.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique