• Petit être, Grande peur !



    Bien qu'elles soient inoffensives, leurs apparences laisse penser le contraire. Ces petits animaux à huit pattes, sans antennes, sans ailes et pourtant nous effrayes à chaque apparition. Pourquoi avoir peur de cet être innocent qui ne demande rien à part le laisser vivre sauf que souvent on le chasse de chez elle.

    Même si certaine soient agressives dans quelques endroits du globe, celle qui se présentait devant cette mère au foyer, n'était pas plus grande qu'une pièce de monnaie et lui faisait paniquer. Sa taille, ses pattes, son aspect, ne ressemblait en aucun cas, à ses sœurs, mais rien ne pouvais changer nos émotions envers ces créatures.

    Quelques personnes ont la phobie de ce genre d'insecte et d'autre en font une collection, bravant les innombrables dangers qui les guettes mais qui sont tant passionné par ce genre d'animaux qu'ils seraient prêt à y laisser leurs mains pour les approcher et les comprendre. Et d'autre être Humains, en font un plat dans leur repas, aussi dégoutant qu'il soit à en parler, cela doit être bon.

    Pour cette femme, qui était debout sur son tabouret, c'était la phobie qui l'atteignait. Elle en avais peur et à chaque fois qu'elle en croisait une, elle ne pouvais se retenir de pousser un hurlement, et ce moment là ne faisait pas d'exception. Ne sachant pas qu'il existe encore plus de plus grosse espèces d'arachnide à la surface du Berceau de l'Humanité, la femme âgé d'une soixantaine d'année tenais sa jupe fermement avec ses mains, pour éviter que le dit monstre soit en contact direct avec elle.

    Elle hurlait à avoir mal à la gorge, aussi au bout d'une heure de cette crise, qui n'aurais pas mal à la gorge ? Oui, vous avez bien lu, cela faisait bel et bien une heure que la femme patientait sur le tabouret, terrorisé par ce misérable insecte qui la regardait depuis tout ce temps, au bas des pieds du sellette. Étant seule à la maison de famille, ses enfants venaient de partir à la guerre qui pourrais bien changer le monde contre l'envahisseur Allemand, elle devait ce contrôler, sa respiration et ses esprits, car elle ne pourrais tenir longtemps.

    Cette araignée ne bougeait pas depuis une longue heure, sentant la frayeur de la femme. Après tout, elles avaient élues domicile toute les deux en même temps, alors elles pourraient bien s'entendre, non ? Mais avez vous déjà vu un insecte parler le langage Humain ? On ne vois sa que dans les contes pour enfant et les témoignages de certains explorateur ayant – soit disant – découvert un nouveau monde avec pleins d'animaux parler et y compris des tarentules. Et bien, la vérité est qu'aucune araignée ne communique avec nous, déjà qu'avec leur apparence elles nous effrayes alors avec ce qu'elles pourraient nous dire serait encore plus horrible. Leur multiple yeux remplie d'un noir affichant le côté de l'obscurité ne présageait rien de bon. Mais c'était Dieux qui les avaient crées ainsi, personne ne pouvais les changer physiquement, sauf, l'évolution.

    Elles s'adaptent presque à tout les milieux, que sa soit cavernicole à montagneux en passant par les milieux arctique et équatoriaux. Le climat très froid, les eaux salés ainsi que les très hautes altitude ne sont surement pas au goût de ces insectes. Mais les habitation Humaine regorgent de pleins d'insectes, attirés par la nourriture diverse dans les cuisines et autres endroits des maisons. Chaque jour et nuit, c'était un régal festin pour cette araignée qui venait de quitter son trou pour explorer cette endroit qui, avait était construit sur le territoire de sa famille.

    La soie que produit les aranéides sort tout droit – en général – de leur abdomen et sert en général à leur usage personnel, comme par exemple se déplacer verticalement ou latéralement, de tisser leur toile et des cocons pouvant emprisonner leurs proies ou encore mieux, de stocker de l'air, très utiles quand on veux les chasser avec de l'eau.

    La femme déchira ses propres tympans avec son cri sans fin. Par mal chance, la demeure se trouvait dans une campagne, avec la ville la plus proche à plus de vingt kilomètres, donc personne ne pouvais l'entendre. Enfin, si, quelqu'un pouvais l'entendre, sauf qu'il était sourd d'une oreille et dormait souvent dans le jardin.

    Elle n'avais pas la force d'appeler son animal de compagnie et essaya mais en vain, aucune réponse par un aboiement ou encore la porte menant à l'extérieur qui ce poussait avec son grincement faisant mal aux oreilles.

    L'araignée tenta une approche, elle avança de quelques centimètres et là, quelque chose ce passa concernant la femme. Elle suffoqua et ne pouvais plus respirer. Elle imaginait le pire, voir l'insecte grimper sur sa jambe puis former sa toile... Quelle horreur ! Elle un mal à l'intérieur de son corps, au niveau de la poitrine. Son cœur lui faisait horriblement mal, une sensation de trois battements la parcourut puis d'un coup, elle tomba du tabouret ce tenant toujours sa jupe bleu clair. Elle tomba sur le sol, de profil, mais sa tête tomba en première mais mal, la colonne vertébrale ce fit entendre craquer. Bien qu'elle soit morte, sa véritable cause de décès était l'arrête cardiaque.

    Mais le pire dans cette histoire, c'est qu'elle parvint à surpasser sa phobie en tuant l'araignée, et pour sa, il fallut un sacrifice...




    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique