• Les regrets de Sakura (3/3)

    Les regrets de Sakura


     

    Ses pas résonnaient dans cette étroite ruelle, située derrière un commerçant qui était surpassé par la clientèle. Elle percevait les commandes de celle-ci alors que les feux d'artifice éclataient au dessus de sa tête. Une gouttière trouée à certains endroits faisait écouler des gouttes d'eau contre la paroi du bâtiment sur sa droite. Des flaques étaient formées en travers du chemin.

    Tête baissée, les mains plongées dans les poches de son pantalon blanc, elle avançait sans savoir où vraiment aller. Elle n'avait pas la tête à réfléchir, elle essayait de se changer les idées.

    Un enfant suivit de prêt par deux de ses camarades poussa la jeune demoiselle alors qu'ils jouaient à s'attraper. Sakura Haruno ne réagit pas. Elle avait besoin de se calmer et non de s'énerver encore plus. Elle décida alors de s'asseoir sur une caisse humide qui reposait sur le côté d'une poubelle. Ensuite, elle plongea son visage dans ses mains. Les larmes qu'elle avait retenue jusqu'à présent débordaient.

    Pourquoi ?! hurla-t-elle intérieurement.

    Elle se le demandait bien. Les gens qui défilaient dans la rue voisine et même dans tout le village fêtaient la même chose : la mort du démon. Ce monstre qui avait fait mal à toutes ces personnes ne pouvait à présent ne plus en faire. Sauf que cette créature était un adolescent. Et c'était quelqu'un de bien.

    Je regrette, Naruto. Je suis vraiment désolée de ne pas avoir ouvert les yeux plutôt. Pourquoi ne m'en as-tu pas parlé ? Pourquoi ne m'as-tu pas dit ce que tu ressentais pour moi ? Pourquoi ?

    Ses cheveux tombaient par dessus ses mains, son bandeau était autour de son poignet. Alors qu'elle continuait à s'excuser, d'autres enfants passaient devant elle.

    Je suis désolé, l'amour m'a rendu aveugle. La concurrence que j'avais contre Ino pour Sasuke m'a fait perdre la raison. Je l'ai toujours aimée et je l'aimerais toujours. Mais si j'aurais pût me concentrer un peu plus sur toi, peut être que ça ce serait passer autrement entre nous. Je savais que tu m'aimais, je le ressentais via la façon de me parler et de tes agissements en ma présence. Mais je n'ai pas agis.

    Les reflets de la plaine lune présents dans les flaques au sol, formaient un puzzle complet qui ne manquait plus que d'être assemblé. Une chouette était sur le toit d'un édifice voisin et émettait son cri nocturne.

    Qu'est-ce que je vais devenir, à présent ? Sasuke est partit, Kakashi Sensei est mort et maintenant toi ! Je ne sais plus quoi faire... Elle renifla en passant le revers de sa main sur son nez. Si seulement il y avait un moyen de te redonner la vie, je donnerais la mienne pour ça ! Elle serra férocement son bandeau dans sa main droite.

    Puis, elle secoua la tête, remettant ses cheveux à sa place. Elle se leva et regarda à droite, puis à gauche. Elle se décida de rejoindre le lieu de combat de la veille. Une famille passa devant elle. Tout le monde était heureux. Comment pouvaient-ils l'être ? Ils ne connaissaient que le démon qui sommeillait depuis toujours en Naruto, mais voilà, il c'était réveillé suite aux insultes qui furent portés sur son propriétaire et à sa famille tant mystérieuse. Il n'avait pas accepté cela et avait éclaté toute sa colère.

    Ce fut toujours un enfant écarté des autres. Tout le monde savait qui il était. Il ne fallait pas le chercher. C'était de la faute à qui si il était à mort ? Pas à lui mais à eux ! Oui, les habitants de Konoha au complet. Les seuls amis que Naruto avait eu, étaient Sakura, Sasuke et tout le petit groupe de l'école qui le soutenait. Au fil des années, ils avaient appris à le connaître et à l'apprécier, chose que les habitants n'avaient pas faite.

    Sakura n'avait pas remarquée qu'elle était déjà présente sur les lieux du sinistre. Elle se trouvait même dans l'emprunte d'une patte de Kyubi qui s'enfonçait sur un mètre de profondeur parmi les dalles. Elle tomba sur ses genoux, pleurant encore à chaude larme. Un couple passa à côté et ne se préoccupa pas de la jeune femme.

    Comment ces gens pouvaient-ils êtres considérés comme des humains, après ce qu'ils avaient fait ? Comment ? Ils avaient tués un adolescent, mais pour en parvenir à bout, vingt trois personnes avaient été tués. Il y avait des traces de sang par-ci et par là. Le massacre avait été horrible. Des hommes, des femmes et des enfants piétinaient sous l'agressivité du démon. Personne n'avait pût empêcher ces victimes. Déchainé comme un démon sanguinaire, il avait fallut plusieurs heures pour le maîtriser. Ils avaient dû user de toutes leur techniques et de toutes leurs armes. Bizarrement, il n'y avait eu aucun corps de monstre suite à ça. Seulement ceux des villageois.

    Tout ça, c'était à cause de l'Hokage Tsunade. C'était elle qui avait ordonnée de l'éliminer si un jour il se transformerait en plein village. Pourquoi avait-elle fait ça ? Alors que Naruto et elle même s'entendaient à merveille. Ils ont passés de bon moments ensembles. Mais maintenant, ce n'était plus possible.

    Sakura se redressa et essuya ses larmes à l'aide de ses manches. Elle souffla, ne sachant que faire. Et si l'esprit de Naruto allait la hanter ? Non, elle secoua la tête, chassant cette pensée grotesque.

    Quant-est-ce que vais-je te rejoindre ? demanda-t-elle à l'intention de ce garçon blondinet qui ne pouvait l'entendre

    Naruto aurait préféré que Sakura vive le bonheur complet. Il ne fallait pas qu'elle pense à la mort, surtout à son âge.

    Elle posa son regard sur la grande porte fermée. Plus jamais elle ne les traverserait pour une quelconque mission en sa compagnie. Plus jamais elle entendrait ses remarques, et surtout, ça présence allait lui manquer.

    Une silhouette attira son attention en haut de l'entrée. Elle apparentait étrangement avec celle de Naruto. Cette ombre semblait la fixer. Elle cligna des yeux en une demie-seconde et elle disparue. Sakura n'en revenait pas. Elle tendit la main vers là haut et avança de quelques pas en articulant un seul prénom :

    Naruto.


  • Commentaires

    1
    Kicool
    Mercredi 5 Mai 2010 à 15:47
    Tout simplement magifique, wouahhhh !!!! c'est totalement INCROYABLE, tu as un style à la fois si réelle qui nous plonge danscette "réalité" et si intense.
    Merci de tout coeur
    2
    Joadar Profil de Joadar
    Mercredi 5 Mai 2010 à 15:49
    Merci beaucoup :D J'ai reçus le même genre de commentaire sur un site, est-ce toi ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :