• Chapitre 45 - Drago Malfoy

    Chapitre 45

    Drago Malfoy


     

    Quand Ginny Weasley l'avait laissé à la place d'une statue, Drago n'avait pas pensé qu'il pouvait s'endormir dans une situation pareille. Les combats tonnaient tout autour de lui. Il avait vu des élèves tomber, tout comme des Mangemorts et des membres du Ministère. Jamais il n'aurait pensé vivre ceci. Voir des personnes mourir était dégoutant, ainsi que d'en voir souffrir suite à un proche perdu.

    Pendant sa période de solitaire, il avait même vu des cavalier noirs portant leur tête sous leur bras ; les cavaliers sans tête participaient même au combat, mais Drago ne savait pas exactement à quel camp ils appartenaient. Dormir lui avait sauvé la vie, tout les passants le croyait mort, chose qu'il appréciait lui même.

    À présent, des pas pressés résonnèrent dans le couloir, le jeune homme s'assit aussi mieux qu'il pouvait et s'arma de sa baguette. Prêt à se défendre, il n'attendait plus que de savoir à qui il avait à faire. Depuis qu'il avait neutralisé son père, ses forces l'avaient quittés et en plus de la fatigue qui s'accumulait depuis plus de vingt-quatre heures, il se sentit très affaiblis.

    Une ombre se dessina sur le mur d'en face. Drago cessa tout mouvement après avoir dressé sa baguette face à lui. Il souffla quand il aperçut Sally-Ann.

    - Où est Ginny ? demanda-t-elle à peine arrivée.

    Il haussa les épaules d'un mouvement lent.

    - Où est-elle ? insista la jeune femme.

    Il comprit alors que les évènements ne devaient pas se dérouler comme ça. Où était Ginny ? Drago tenta de se redresser, mais n'y parvint pas et lança un regard sur la droite et la gauche puis s'exprima :

    - Elle n'est pas avec toi ? Elle m'a laissé ici pour te rejoindre et t'aider.

    À ces mots, Sally eut un haut le cœur, quelque chose n'allait pas. Pourquoi Ginny avait-elle mentit ? Pourquoi laisser Drago seul, alors qu'il était sur le point de tomber d'épuisement ? La jeune femme prit le bras du Serpentard sur son épaule et l'aida à se relever. Ensemble, ils repartirent par là où Sally c'était aventurée.

    Leur premier objectif était de retrouver Ginny Weasley, sauf que celui-ci était égale à un autre : celui de retourner au Quartier Général de la Résistance de Poudlard et de se sentir en sécurité. Le problème était que le sixième étage ainsi que les escaliers menant à l'étage supérieur grouillaient de combattants s'affrontant dans des duels à mort.

    Dans un regard de désespoir, Drago signala à Sally de le laisser se débrouiller seul, et de se frayer un passage jusqu'au dernier étage. Une dizaine d'étudiants de Dumrstrang firent irruptions en chantant une hymne improvisée, qui mettait en valeur le courage de Viktor Krum, recherché actuellement par tout ses camarades. Comme une vague, ils ravagèrent tout sur leur passage, ne laissant que cadavres – ennemis et alliés – derrière eux. Les deux étudiants de Poudlard profitèrent de cette occasion pour passer et monter au septième et dernier étage de l'école.

    À leur grande surprise, le tableau accroché au mur qui était en guise d'entrée à la Salle sur Demande avait littéralement explosé en mille morceaux, laissant le Quartier Général de la Résistance complètement ouvert à tout êtres. Des combats éclataient à l'intérieur, des cadavres jonchaient sur le sol ensanglanté, malheureusement, Drago ne pouvait voir le visage et par la même occasion l'identité des défunts. Il sentit une boule se nouer dans son ventre et serra tout en tremblant ses poings. Sally, tant qu'à elle, l'avait laissé à l'appuie contre un mur et était rentrée dans la salle, baguette en main, prête à être utilisée.

    Le Serpentard monta pendant ce temps la garde. Pour un élève qui n'avait pas dormit depuis plus de vingt-quatre heures, il se débrouillait plutôt bien. Impatient de savoir ce qui ce déroulait de l'autre côté, Drago ne put se retenir plus longtemps et rentra dans la Salle sur Demande.

    Là, il reconnut certains corps qui gisaient sur le sol : Fred Weasley, Sirius Black et Maugrey Fol Œil. Bien qu'il eut quelque querelle avec l'ancien professeur contre les forces du mal qui était en fait pas lui mais un Mangemort transformé en lui, Drago n'avait jamais conversé avec lui et il le regrettait à présent. Les membres de la famille Weasley – Arthur, Molly, Percy, Bill, Charlie, George, Ron – ainsi que Luna Lovegood, Lupin et Sally-Ann, pleuraient la mort des membres de l'Ordre du Phœnix.

    - Percy, Bill et Charlie sont arrivés trop tard, annonça d'une faible voix Luna en voyant Drago avoir les yeux briller. Mais nous les avons repoussés... mais nous les avons repoussés...

    Six Mangemorts, dont trois morts, résidaient aux pieds des individus. Une odeur de chair brulée empestait l'air et la mère Weasley ne put se retenir de vomir. Elle fut accompagnée par un de ses fils.

    Ce qui restait du Quartier Général de la Résistance de Poudlard, n'était plus qu'un champ de bataille, un lieu ressemblant à la fois à un cimetière et à une église. Heureusement et malheureusement que les élèves qui étaient partit, dont Neville Londubat n'étaient pas présents. Peut être que le massacre aurait été plus imposant, et peut être que non.

    - Quant-est-ce que ça va finir ? murmura Drago dont les paroles ne s'adressaient à personne en particulier.

    Il s'accroupit, en posant une main devant lui pour tenir en équilibre, et ferma les yeux de Sirius Black avant de se relever difficilement. Il passa une main sur ses cheveux gras et complètement crasseux, puis regarda chaque individus présent à ses côtés. Tous étaient dans un piteux état. Certains possédaient des blessures plus grave que d'autres, mais ils tenaient tous debout ; c'était bon signe.

    La bataille de Poudlard n'était pas encore terminée, même loin de là. Si seulement Voldemort n'avait pas dressé une si grande armée de ses partisans, alors la victoire aurait été assurée pour les élèves. Pourquoi Dumbledore ne l'avait-il pas neutralisé ? Pourtant, il avait eu maintes occasion de le détruire, lui et par la même occasion toute son armée, si plus personne ne pouvait diriger ses soldats.

    Des hurlements et des sortilèges lancés à tue-tête, rappelèrent aux membres de la Résistance que ce n'était pas un rêve et que des duels tonnaient de partout encore dans l'enceinte de l'établissement.

    Arthur Weasley regarda ses fils, leur fit un signe de tête et sortit à pas pressé de la Salle sur Demande, baguette dressée. Il fut suivit par Lupin et tout les Weasley's à la queue-leu-leu. Luna et Sally s'empressèrent de les rejoindre, laissant seul dans la salle Drago Malefoy.

    Celui-ci avait le regard perdu sur les cadavres de ses alliés. Ne pensant pas que tout ceci puissait se produire et surtout que son propre père soit un partisan du Seigneur des Ténèbres. Il repensa à ce Franklin qu'il n'avait pas eu le temps de faire la connaissance et surtout à son cri qui avait résonné plusieurs longues secondes dans les couloirs vide. En une courte journée, il avait vu plein de camarade de classe tomber. Il ne revenait d'ailleurs toujours pas que la majorité des élèves de Serpentard aient rejoints les rangs adverses. Mais, d'après des échos qu'il avait entendu dans son épopée à l'intérieur de l'école, chacun des étudiants Serpentard avaient étés récompensés par la mort. Pourquoi ça c'était passé ainsi et pas autrement ? Pourquoi ? Il se le demandait bien.

    Par dessus son épaule, il jeta un regard et vit que de nouveau affrontement ravageaient le septième étage. Il respira un bon coup, gonfla sa poitrine pour se donner du courage et s'élança à son tour, vers une mort sûrement certaine...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :