• Chapitre 44 - Jack Sloper

    Chapitre 44

    Jack Sloper


     

    Une roulade suivit d'un bond afin d'esquiver les sorts portés sur lui, furent fait avec art. Chacun de ses mouvements semblaient faire partir d'un spectacle proposé à de grandes personnes. Même dans une situation pareille, Jack essayé de se faire passer pour une personne civilisé et de ne pas agir en tant que barbare, contrairement aux deux Mangemorts qui l'assaillaient.

    Il se cacha derrière un mûr imposant qui fut la cible des attaques répétés des Serviteurs des Ténèbres. Il souffla, attendant le bon moment d'agir, mais ses adversaires lui donnaient du mal à retordre.

    Depuis que Dumbledore avait ordonné aux professeurs d'agir, et à Jack de conduire Harry Potter à ses amis, l'adolescent-Mangemort avait perdu de vue celui qu'il devait protéger. Alors, il s'occupait à défendre les membres de la Résistance qu'il rencontrait.

    - J'étais sûr qu'il ne fallait pas te faire confiance, lâcha l'un des Mangemort. Puis, qu'elle idée de recruter des jeunes sans aucunes expériences ?

    Son collègue se mit à rire.

    - Et pourquoi tu ne l'as pas dit à ton Maître ? Répliqua l'étudiant en jetant un rapide coup d'œil derrière le mur.

    Ils se rapprochaient, la discussion était un leurre pour l'occuper. Son cœur s'emballa. Une jeune femme de l'école Allemande fut projetée contre un mur à côté, l'homme qui l'avait neutralisé se rapprocha de Jack. Ce dernier ravala sa salive et se baissa juste à temps, alors qu'un sort frappa le mur au dessus de lui. Il fit une roulade sur la gauche, et sauta par dessus le cadavre de l'étudiante avant d'aller dans une salle de cour. La salle de défense contre les forces du mal se trouvait au troisième étage et n'avait pas encore subit de duel à l'intérieur. Les tables, parfaitement dressés, les chaises sous celles-ci, et des cahiers dressés sur le bureau du professeur composaient la salle.

    Courant à vive allure, le Gryffondor y pénétra et retourna une table proche, puis une deuxième et enfin une dernière pour bloquer l'entrée. Cela ne suffit pas pour retenir les trois Mangemorts qui détruisirent ce mini barrage d'un simple sort. Par réflexe, Jack attaqua avant même que l'un d'eux ne puisse pénétrer dans l'endroit. Les conséquences de son geste firent apparaitre un brouillard épais dans la salle et les hommes qui le poursuivaient se prirent des chaises et tables tout en lançant des jurons.

    - Sale lâche, Sloper ! Cria l'un d'eux alors qu'il tentait de dissiper la brume, mais en vain.

    - S'attaquer à ''un jeune sans aucunes expériences'', cita le concerné, à trois, ce n'est pas signe de lâcheté ?

    Sa voix semblait perdue dans les quatre coins de la pièce. Se déplaçait-il ? Les Mangemorts le pensaient.

    - Il n'a pas tort, avoua un autre ennemi.

    Un coup lui fut donné par un de ses camarades, et il fut traité d'imbécile.

    Ils avançaient de plus en plus, posant le regard tout autour d'eux, et même au plafond. Les trois êtres possédaient leurs capes et, tout en donnant des coups de mains dans l'air, ils firent déplacer quelques particules d'eau.

    - Allez Sloper, arrête de jouer à cache-cache et affrontes nous, on te promet qu'on va faire vite.

    Comme seule réponse, un éclair jaunâtre sortit de nul part frappa de plein fouet un homme qui fut projeté contre un bureau qui se cassa sous son poids. Il se releva maladroitement, de la poussière et des débris sur ses épaules furent retirés alors qu'il se secouait.

    Jack se trouvait à côté d'un placard qui s'élevait sur plus de trois mètres de haut. Ainsi, à côté de ce meuble, il ne faisait qu'un. Quand il entendit l'effet de son attaque, il grinça des dents ; ça ne devait pas donner ce résultat. La cible aurait dût être complètement atomisée. Peut être que la fatigue y était pour quelque chose, il était faible et à moitié conscient de ce qui l'entourait. Il se concentra : ses yeux fermés, ses lèvres bougèrent sans emmètre le moindre son. Un Mangemort le repéra et lança un sort. Les yeux toujours fermés, il s'accroupit, esquivant de peu le sortilège.

    Puis, toujours dans cette position, il se déplaça entre le dédale de tables et de chaises, se faisant le plus petit possible. Pour faire un tel exploit, il avait les yeux ouvert. Il se précipita et effleura les capes des Serviteurs des Ténèbres, et il arriva à l'entrée de la salle de cour puis il se releva.

    - Messieurs, je vais vous laisser si vous voulez bien, dit-il en faisant une courte révérence.

    Il se moqua de l'incompétence des Mangemorts, alors que ces derniers se dépêchèrent de rejoindre la sortie.

    Jack chassa le brouillard d'un revers de baguette, puis, il fit un pas en arrière et leva son arme, les débris de la porte au sol s'assemblèrent comme un puzzle et celle-ci s'encastra entièrement à sa place.

    - Fermez les yeux, et vous ne sentirez rien.

    - Sloper !! tonna le premier homme qui avait parlé.

    L'adolescent murmura quelque chose et une boule rougeâtre s'échappa de sa baguette pour se poser au centre des lieux. Il ferma aussitôt la porte et n'eut pas le temps de se jeter sur le côté, qu'une explosion fit trembler les murs et projeta Jack derrière. Il eut l'impression que tout les os de son dos s'écrasèrent les uns sur les autres, alors qu'il cogna contre le mur de derrière. Il glissa contre celui-ci et tomba en position assis. Maugréant juron et autres à son sujet, il se releva avec peine. Il monta son teeshirt au niveau de ses côtes gauche et vit qu'un hématome longeant cet endroit jusqu'à son épaule droite était en train de se former.

    Il se marra sur son propre sort, alors que ses yeux brillaient. Il avait mal, et ne sentait plus son dos ni ses épaules et son fessier. Sur le point de verser quelques larmes, il passa une main sur son visage fatigué et sécha ainsi les gouttes. Marchant avec maladresse et le dos courbé vers la porte toujours en bonne état, il arriva à cette dernière, tourna la poignée et tira le bois d'un vieux chaîne vers lui. Ce qui restait de la salle de cour de défense contre les forces du mal, se résumait en un mot : rien. Un trou immense occupait à présent la place. Des morceaux de roches tombaient encore de certains coin. Il voyait ainsi les combats qui éclataient quelques étages plus bas, au niveau de la cour de l'école. Aucune personne ne prêtait attention à lui.

    Jack referma la porte, son cœur frappait férocement contre sa poitrine. Il venait d'éliminer trois Mangemorts d'un coup et pour en arriver à bout, il avait usé toutes ses forces. Il ne lui resté que de quoi tenir debout. Ses jambes flageolèrent à chaque pas, alors qu'il quitta cet enfer.

    En jetant des sorts tout autour de lui, sans se soucier sur qui viser – mais il savait qu'il n'y avait que des envahisseurs – il épuisa toute son énergie ; mettre fin à ses souffrances et ses péchés, étaient les premières choses qu'il souhaitait. Pour en arriver à ce qu'il est aujourd'hui, il s'était fait passé pour un Mangemort, un être sans cœur et avait dû tuer plus d'une dizaine de personne pour devenir serviteur du Seigneur des Ténèbres. Des choses qu'il regretta depuis. Lui, ainsi que Sally et Severus Rogue ont joués un rôle monstrueux depuis bien trop longtemps. Ils avaient commis des crimes contre leur gré mais ils ont joués leur rôle durant toute ces années au service de Voldemort. Tout ça, pour le bien des deux mondes.

    Une douzaine de Mangemorts se tassèrent autour de Jack, aucun membre de la Résistance n'était présent, ou du moins vivant. Le sourire aux lèvres tachées de rouge, le nez et les oreilles qui déversaient du sang en grande quantité sur ses épaules, ses habits et à même le sol, les yeux humide et la peau de son visage pâle, il regarda chacun de ses adversaires. Il ne perçut plus aucun son, ni même son cœur battre. Ensuite, il posa son regard sur ses mains tremblante, et sa baguette qu'il tenait fermement dans sa main droite. Puis, il releva la tête et enfin, se mit à rire. Un rire de colère, de joies, de tristesse et de soulagement.

    Contre toute-attente, les Mangemorts baissèrent leur tête pour la relever aussitôt, puis lancèrent chacun un unique sort sur l'étudiant. Ainsi, onze éclairs partirent sur l'adolescent. Avant qu'ils atteignent Jack, ce dernier murmura une dernière chose, laissant couler des larmes sur ses joues égratignées :

    - Pour la Résistance !

    Quand les sorts frappèrent de point fouet l'adolescent, une nouvelle explosion se déclencha. La déflagration emporta les Mangemorts et les calcina, y compris les corps et autres individus présent sur tout le troisième étage. Ainsi, Jack Sloper avait mit fin à ses cauchemars, et pour en arriver à là, il avait dût se suicider... pour le bien des deux mondes.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :