• Chapitre 29 - Un retour bredouille

    Chapitre 29

    Un retour bredouille


     

    Harry sauta sur le sol. Sally apparut après avoir quitté les derniers arbres qui entouraient la forêt interdite. La cabane de Hagrid était juste à côté, il n'y avait aucune fumée sortant de la cheminée, contrairement à d'habitude. Le jeune Potter eu un point au cœur. Il avait mal de savoir qu'en une journée, les choses avaient changées pour toujours. Il n'aurait plus le demi géant comme ami, plus le soutient de Dumbledore, plus les conseils de McGonagall, mais, il avait toujours la haine envers Rogue, le professeur des potions.

    Les Centaures laissèrent les deux adolescents là, pour retourner dans la forêt. Une main amicale se posa sur l'épaule d'Harry. La Gryffondor annonça par ce geste qu'il était temps de retourner à l'école, aider les élèves, seuls. Il souffla et lança un dernier regard à la demeure et se mit à courir vers le château.

    Celui-ci semblait si calme, si Harry n'aurait pas vu les événements de la journée, il aurait pût croire que rien ne s'était passé et que tout les élèves dormaient calmement. Mais ce n'était pas le cas, et il le savait. Des combats devaient éclater dans tout l'établissement, des êtres sans pitiés étaient en train de massacrer des élèves.

    En courant, le duo parvint à l'intérieur du château après avoir traversé la cour. Le noir total régnait en maître. La lune n'avait plus sa forte luminosité, les nuages qui la voilait y étaient pour quelque chose.

    - Lumos.

    Le bout de la baguette d'Harry émit de la lumière, chose qui rassurait un peu. Car marcher dans le noir, avec des Mangemorts partout dans l'école, c'était une mauvaise idée. Mais, avec la lumière, c'était tout autant plus dangereux.

    - Dépêchons, murmura Sally.

    Harry était d'accord, il voulait retrouver Hermione, Ron et même, pour une fois, Drago, pour être réconforté par leur présence. Son moral était au plus bas. Avoir des amis à ses côtés lui ferait le plus grand bien.

    Ils avançaient avec prudence, tout les vingt mètres, ils se stoppaient pour être à l'écoute de ce qui les entourait. C'est ainsi qu'ils parvinrent à éviter deux Serviteurs des Ténèbres après dix minutes de marches. Harry avait eu ainsi une grande peur. La lumière qu'émanait sa baguette était très lumineuse, il avait eu le temps de cacher le bout dans la paume de sa main.

    Les marches menant au premier étage étaient à présent face à eux. Ils hésitèrent, puis des pas se firent percevoir. Les deux adolescents se cachèrent dans l'ombre. Des murmures se rapprochaient. Harry était prêt à se jeter sur les potentiels adversaires.

    Trois formes descendaient les escaliers. A la hauteur du Gryffondor, ce dernier les menaça avec sa baguette lumineuse. Avant d'attaquer, il devait identifier les adversaires. Et il fit bien de faire cela.

    Ginny, Jack Sloper et un autre élève inconnu aux yeux d'Harry étaient face à lui et Sally. La rouquine ce jeta dans les bras du jeune Potter.

    - Oh, Harry, je suis si contente de te revoir.

    - Moi aussi Ginny, moi aussi.

    D'un hochement de tête, il remercia Jack d'avoir veillé sur elle. Sloper et Perks furent également content de ce retrouver. Après deux minutes d'étreinte, les deux couples se séparèrent pour avoir un peu des nouvelles d'un peu partout. Harry s'intéressa à celles de l'école. Il voulait savoir tout ce qui c'était passé durant son absence.

    - Et bien, commença Ginny, depuis que tu es partit, Harry, nous – une poignée d'élèves – nous sommes réfugiés dans les Cuisines. Là bas, nous avons attendue plusieurs heures jusqu'à que quelqu'un arrive, et ce fut le cas : Seamus et Drago arrivèrent. Nous n'avons pas eu le temps de converser que les Mangemorts sont passés à l'attaque.

    Elle baissa la tête en continuant son exposé.

    - Seamus et plusieurs autres élèves y ont laissés la vie.

    Harry eu un poing au cœur. Un ami Gryffondor qu'il appréciait beaucoup était mort. Bien qu'il eu quelques différences avec lui, il l'aimait bien. Il serra les mains, concentrant toute sa haine dedans.

    Peu de temps après, Harry demanda :

    - Et, où est Drago à présent ?

    Un silence peu agréable s'installa. Ce fut alors à l'élève inconnu de répondre :

    - Il résout une querelle avec son paternel.

    - Mais... Il faut allez l'aider ! Fit le garçon à la cicatrice en s'élançant vers les escaliers.

    - Pas la peine.

    Il pointa sa baguette vers la personne qui venait de parler. En haut des marches, se tenait Drago, de sa main droite, il appuya sur son épaule gauche une plaie qui ne faisait couler sans cesse du sang. Ses cheveux en bataille et son visage étaient également ensanglantés. Des parties de ses habits étaient complètement déchirées, montrant parfois sa peau blanchâtre.

    - Qu'est-ce qu'il c'est passé ? Demanda Harry alors qu'il se rua sur le blond pour l'aider à descendre les marches.

    - Moi je sais, mais lui, il ne s'en souviendra jamais, et heureusement, avoua Drago en souriant.

    Il était son père. Jack et Sally comprirent ce qu'il voulait dire par ''il ne s'en souviendra jamais''. Il avait sûrement usé le sort Oubliette.

    - Le plus important, c'est que t'en sois sortis, annonça sérieusement Ginny.

    La famille Weasley et Malefoy étaient en guerre depuis plusieurs années, mais depuis que la Résistance fut formée, les choses avaient changés en mal comme en pire. Les adolescents venaient de vivre une journée épouvantable et remplis de surprises aussi dangereuse et horrible à subir. Ils espéraient tous que ça ce finisse au plus vite.

    - Et vous ? Dit Jack en faisant un signe de tête au duo qui avait eu la mission de trouver de l'aide. Comment ça c'est passé de votre côté ?

    - Très mal, admit Harry la tête baissée.

    - On a trouvé les centaures, continua Sally. Mais, il y avait un Mangemort qui nous a suivit. Il... Il a fait un massacre là-bas. Les centaures nous ont mis la faute sur nous, et on est rentrés bredouille.

    Le jeune Potter acquiesça de la tête. Il revoyait l'arbre s'écrouler sur les femmes et enfants centaures. Une larme vint couler le long de sa joue droite.

    - C'est inutile de perdre du temps à chercher de l'aide, alors, nous avons préférés de rentrer et de combattre les Mangemorts, seuls.

    - Ne soit pas fou Harry ; Hermione, Ron et les autres sont toujours dans la Salle sur Demande, enfin, normalement. Et d'après Jack, ça péterait fort là haut, il faudrait plutôt les aider, annonça Drago ayant le regard perdu sur le visage balafré d'Harry.

    Un autre silence s'installa. La respiration des étudiants fut la seule chose à émettre du bruit.

    - Où vous alliez au faite ?

    - Secourir les autres élèves, on a pensé à chercher dehors, ça serait moins dangereux.

    - Détrompe toi, l'ami, avec les centaures dans tout leurs états, il ne faudrait pas chercher au niveau de la forêt, répondit Harry à Jack.

    - Bah alors, qu'est-ce qu'on fait ?

    Le garçon qui avait perdu son ami tout à l'heure, venait de poser cette question. Ce fut au tour de Ginny de répondre :

    - Il faut allé aider les élèves de la Salle sur Demande.

    - Et les autres alors ?! Ceux qui ont besoin de nous ?! Ceux qui nous attendent ?! On ne peut pas les abandonner !! éclata le jeune homme.

    Sally lui saisit les épaules. Il était encore en état de choc, il ne comprenait pas le plan des membres de la Résistance.

    - Écoute, pour sauver tout le monde en détresse, il faut qu'on soit plus nombreux. On ne peut pas le faire à six, pas vrai ? (un signe de tête fut donné en guise de réponse), alors, il faut qu'on se regroupe dans la Salle sur Demande, au Quartier Général de la Résistance !

    - Très bien, alors, allons-y, incita Drago en remontant les escaliers.

    Il fut suivit par les autres sauf Harry. Celui-ci resta en bas, à réfléchir. Ils venaient de prendre une grave décision, une chose qu'il pourrait regretter tout le reste de sa vie. Des adolescents de tout âge patientaient depuis plusieurs heures dans des cachettes ou alors en train de combattre des Serviteurs des Ténèbres pour rester en vie.

    Il y avait eu trop de morts depuis le début de cet après midi. Trop de sang qui avait coulé, trop d'amis qui sont tombés. Il serait temps de s'avouer vaincu. Oui, sonner la capitulation de cette bataille. Pourquoi s'étaient-ils interposer au Mage Noir ? Pourquoi ? Harry ce le demandait intérieurement, mais il avait la réponse. Car il aimait cette école, il adorait ses professeurs, ses camarades. Il était libre ici, contrairement chez son cousin moldue. Il ne voulait pas perdre son foyer, ni sa famille qui s'était formé ici, au fil des années.

    - Tu viens Harry ?

    La voix de Ginny déchira ses pensées. Il releva la tête vers elle et lui adressa un regard mélangeant la pitié et la victoire.

    - Je suis désolé, mais... Je sais comment arrêter tout ça !

    Jack se retourna également pour voir le jeune Potter se presser à les rejoindre pour les dépasser. Il lui lança un regard interrogateur et Harry répondit en marchant en arrière :

    - Ne m'en voulez surtout pas. Je vous rejoindrais à la Salle sur Demande.

    - HARRY !! s'empressa de hurler Ginny en courant après lui.

    Ce fut trop tard. Harry retira le sort Lumos de sa baguette et se fondit dans l'obscurité.

    - Sally, toi, prenez Drago, ordonna Jack à sa camarade ainsi qu'au garçon. Je vais le rejoindre. Si vous ne parvenez pas jusqu'au septième étages, alors, cachez vous dans un coin et je reviendrais vous chercher.

    Il laissa Sally s'occuper du groupe et disparut à la suite de Harry.

    Ginny alluma le bout de sa baguette et regarda Perks. Elles s'échangèrent un regard de lassitude, avec leurs yeux fatigués. C'était déjà dangereux de se promener à l'école, et encore plus si le groupe ce divisé de plus en plus.

    D'un même pas, les quatre écoliers commencèrent une nouvelle péripétie à travers Poudlard.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :