• Chapitre 27 - Entre père et fils

    Chapitre 27

    Entre père et fils


     

    Drago eut le vertige lorsque son corps termina de se réintégrer. Il était sur une des quatre grandes table des maisons qui étaient dressés dans la grande salle. De la vaisselle cassée jonchaient le dessus des buffets mais également le sol. Ginny ainsi que les deux autres élèves étaient sur les tables voisines, tandis que Jack, lui, il était prêt de la grande porte fermée.

    Le blond descendit maladroitement de la table et trébucha sur quelque chose. Il eut la surprise de voir un corps ; un Mangemort toujours vivant. Son visage était figé dans une éternel grimace. Il y avait même deux autres êtres allongés sur la table des professeurs. Jack s'était permis de venir dix secondes plutôt pour faire le ménage. Un sourire s'afficha sur les lèvres de Drago.

    Sans avoir fait attention, il fut le dernier à rejoindre les quatre étudiants qui s'apprêtaient à sortir de la grande salle. Leur mission : aider les derniers élèves cachés dans l'enceinte de l'établissement scolaire. Ces derniers comptaient sur le petit groupe de valeureux élèves pour les faire sortir de cet enfer. Jack voulait réussir à sauver des adolescents, des jeunes personnes qui ont encore toute leur vie devant eux. Le futur c'était eux, les adultes comptaient sur eux pour reprendre la relève. Chose qui était devenue complexe avec le retournement de veste de la part des professeurs. Mais, avec le retour prochainement d'Harry et des Centaures, ils allaient pouvoir s'enfuirent de cette école et revoir leurs proches. Mais, si Harry avait échoué à sa mission ? Jack se demanda même ce qu'était devenu Sally-Ann, son amie. Elle avait dit qu'elle allait aider le jeune Potter à sa requête. Sloper espérait que le duo ait réussit.

    Il poussa la porte et un grincement faisant hérisser les poiles de nuque partit en échos. Les étudiants grincèrent les dents ; ils avaient peur qu'ils se face repérer. Au bout de quelques secondes d'inactivités, chacun souffla. Ginny trembla même. Elle avait eu une grande peur.

    Un par un, ils sortirent de la grande salle, le long couloir devant cette dernière avait le sol parsemé de débris de tableaux ou encore de statues. Du sang y était même présent. Les serviteurs du mal ne c'étaient pas ennuyés ici.

    - Je...

    Jack Sloper commença sa phrase qu'il ne put finir quand un sort vint frapper son voisin sur la droite. Le grand adolescent qui avait rejoint le trio avec un de ses camarades fut frappé de plein fouet par un sortilège. La victime s'effondra sur elle même, elle ne bougea plus, morte.

    Les autres étudiants n'avaient pas le temps de réagir à cela. Le compagnon du décédé fut traumatisé par ce qu'il venait de voir. Il ne s'y était pas attendu. Il commença à pleurer tout en secouant le défunt, croyant qu'il était juste assommé.

    Drago, Ginny et Jack étaient prêts à user leur baguette contre un ennemi se cachant dans l'ombre. Il n'y avait aucune torche allumées, seule la lumière qu'émettait la pleine lune éclairait bien l'endroit à certains endroits. Mais d'autres étaient totalement dans l'obscurité.

    Un applaudissement résonna. Puis, une silhouette se dégagea de l'ombre. Une longue cape qui trainait derrière, des manches retroussées et une chevelure blonde. Drago eut de nouveau un vertige. Il ne peut retenir un son grave bloqué dans sa gorge. Il fit de gros yeux en voyant Lucius Malefoy s'avancer vers eux. Ginny n'en revenait pas non plus. Quant à Jack, lui, il fut dévisagé par l'autre Mangemort.

    - Les rumeurs courent que Jack Sloper a trahit le Seigneur des Ténèbres, dit Lucius dans un murmure qui résonna.

    - Les rumeurs ne le sont plus, répliqua sèchement le concerné.

    - D'autres disent que mon fils a également rejoint la Résistance ! continua l'adulte en dévisageant Drago. La chaire de ma chaire ose m'humilier ainsi !

    Les murs semblaient trembler sous la colère de Lucius.

    Ginny et Jack ne savaient pas quoi faire pour la querelle de la famille Malefoy. Si ça ne tenait qu'à Jack lui même, il aurait affronter avec courage l'adversaire. Mais la main de Ginny sur son épaule l'empêcha d'agir. Elle voulait lui dire un message pas ce geste et il l'avait compris.

    - Allez-y, je m'occupe de lui, expliqua le jeune blond.

    Il regarda les trois étudiants qui ne savaient pas quoi dire.

    - Ne vous inquiétez pas pour moi, insista-t-il. Filez pendant qu'il en est encore temps.

    Jack regarda Lucius qui s'impatientait, ensuite, l'adolescent qui pleurait encore son ami perdu. Il attrapa le dernier par le col et disparut dans un autre couloir. Ginny regarda Drago et lui supplia de ne pas jouer aux héros. Il ne répondit que par un simple hochement de tête accompagné d'un clin d'œil, puis, elle disparut à son tour à la suite des deux autres garçons.

    De nouveau, Lucius Malefoy frappa dans ses mains en commentant la scène qu'il venait de voir :

    - Mon seul fils se prend pour un brave homme. Un brave homme qui a souillé le sang qui coule dans nos veines ! Tu n'es pas digne d'être de sang pur !

    - On ne choisit pas son père, répondit Drago, la baguette dressée sur son propre père.

    Les deux hommes étaient à six mètres l'un de l'autre, armés. La tension était tendu. Des hurlements déchirant le silence de la nuit éclataient à l'instant même. Ces cris semblaient venir de partout, il devait y avoir des dizaines de voix qui beuglaient de souffrances. Drago eut la chaire de poule en pensant au massacre qui pouvait causer cela. Il y avait aucun ou peu de sorts jetés par de jeunes voix. Ça se passait seulement à l'étage supérieure. Lucius sourait en entendant les cris. Drago eut une envie de vomir, il pouvait entendre des gargouillement d'animaux, non, de monstres. Oui, des Loups-Garous étaient en pleins repas...

    - Comment peux-tu ressentir le bonheur de tuer des étudiants ? Comment ?!

    Le père s'avança de quelques pas.

    - C'est pour que le monde soit meilleur.

    - Meilleur ?! Répéta Drago, abasourdie. Comment le monde serait meilleur si les jeunes n'existent plus. Que deviendrait le futur ? Et le monde des Sorciers, et celui des Moldus ?

    - Ils ne feront plus qu'un... Le Seigneur des Ténèbres a découvert le moyen de posséder l'immortalité. Les jeunes n'auront plus à exister. L'âge des Ténèbres arrive mon fils, le monde sera beaucoup plus paisible si le mal remporte cette guerre contre le bien.

    Drago aurait préféré être sourd que d'entendre de telles absurdités. Mais, il avait les réponses à ses questions.

    - Avec l'immortalité entre nos mains, nous pourrons régner dans les deux mondes durant une éternité, continua le Mangemort fidèle.

    - Et qu'est-ce qui ce passe si vous échouez ?

    - Échouer ? Ce n'est pas dans nos options, nous allons réussir.

    Ils étaient maintenant à un mètre de distance. Ils pouvaient sentir la respiration de chacun. Lucius fronça les sourcils et réfléchit pendant un instant avant de lancer :

    - Tu ne penses quand même pas que cette Résistance d'avortons puisse changer les plans du Seigneur des Ténèbres ?

    Il tomba dans un fou rire qui surpassa les cris de douleurs qui avaient diminués à l'étage au dessus.

    Lucius savait qu'il allait gagner. Nunki avait normalement trouvé les Centaures et il allait les ramener de leur côté à l'école. Les géants et autres animaux de la forêt interdite l'avait déjà rejoint. Ce n'était qu'une question de temps pour que l'école devienne le Quartier Général de cette armée des Ténèbres. Le Seigneur n'allait pas tarder, il fallait que l'établissement soit complétement nettoyée des emmerdeurs. Sinon, il allait croire que ses ''bras droit'' étaient incapables de ce charger de simples enfants, chose inacceptable aux yeux de Lucius.

    - On fait quoi à présent ? Tu vas me tuer ? Qu'en pensera mère quand tu lui apprendras la nouvelle ? Questionna Drago.

    L'intéressé fit la moue avec sa tête à demie-baissé. Drago reprit :

    - Ne soit pas désolé de tes prochains actes, ce qui doit être fait ce fera, alors, finissions-en maintenant !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :